Industrie de l’aviation et de la défense en Turquie

Industrie de l’aviation et de la défense en Turquie

Industrie de l’aviation et de la défense en Turquie. L’industrie de l’aviation en Turquie a connu une année remarquable en 2019 ; au cours des neuf premiers mois, l’industrie a généré 1 855 millions 274 mille dollars d’exportations, soit une augmentation de 37,7% par rapport à la même période en 2018.

Selon les données de l’Assemblée des exportateurs turcs (TIM), l’industrie de la défense et de l’aérospatiale a généré 1,9 milliards de dollars d’exportations au cours des trois premiers trimestres de 2019. Alors que les exportations de la Turquie n’ont augmenté que de 2,6 % au cours de cette période, le chiffre des exportations de l’industrie de la défense et de l’aéronautique a atteint 37,7 %.

L’industrie de l’aviation et de la défense en Turquie a enregistré plus de 883 millions de dollars d’exportations en 2011, 1,26 milliard de dollars en 2012, environ 1,4 milliard de dollars en 2013, plus de 1,6 milliard de dollars en 2014 et 1,65 milliard de dollars en 2015. Ces chiffres passent à 1,67 milliard de dollars en 2016 et à 1,74 milliard de dollars en 2017.

D’autre part, la Turquie travaille sur le TF-X, l’avion de combat de 5ème génération que le constructeur turc développe dans le cadre d’un programme lancé en 2010. Selon le calendrier annoncé par Turkish Aerospace, le premier vol du TF-X pourrait avoir lieu en 2023, voire en 2025 au plus tard. Et son entrée en service aurait lieu en 2028.

Au cours des dernières années, l’industrie de l’aviation et de la défense en Turquie a connu une augmentation de 8 à 10 % par an en termes d’exportation. Surtout au cours des six dernières années, les exportations de défense et d’aérospatiale ont augmenté de 61 %, soit six fois plus que les exportations globales de la Turquie.

Les entreprises turques de défense et d’aviation ont battu des records de commandes !

L’association turque des entreprises de l’industrie de la défense et de l’aéronautique (SASAD), a réalisé une brillante performance l’année précédente dans l’industrie de la défense et de l’aéronautique avec la participation de membres actifs. Selon cela, les sociétés engagées dans l’industrie de la défense et de l’aéronautique ont enregistré une augmentation de 52% par rapport à l’année précédente dans les commandes qu’elles ont reçues en 2018.

Les commandes de l’industrie, qui ont atteint 12 milliards 204 millions de dollars, ont battu un record en 2019. Les recettes des commandes en 2014 se sont élevées à 11 milliards de dollars ; en 2015, à 7 686 millions de dollars ; en 2016, à 11 913 millions de dollars ; et en 2017, à 8,55 milliards de dollars.

Un instantané de l’industrie turque de la défense et de l’aviation

Industrie de l'aviation et de la défense en Turquie

Industrie de la défense

Bien que les dépenses de défense turques aient augmenté de manière significative au cours des deux dernières décennies, le chiffre d’affaires de l’industrie de défense turque a également doublé au cours des sept dernières années, avec un taux de croissance annuel moyen de 10%.

Bien que la Turquie ait considérablement augmenté sa capacité nationale dans l’industrie de la défense, elle continue d’importer une quantité considérable de produits aérospatiaux. Les sociétés de défense turques, Aselsan, TAI et Roketsan, sont parmis les principaux acteurs de l’industrie de la défense dans le monde. Ces sociétés de défense turques ont obtenu des succès économiques significatifs, qui se reflètent dans les listes de comparaison internationales. Quatre sociétés de défense nationales sont parmi les principales sociétés du monde, selon une liste publiée par Defense News Top 100 – un magazine américain qui suit l’industrie mondiale de la défense.

Industrie de l'aviation et de la défense en Turquie

L’industrie de défense turque, qui a réussi à fabriquer de nombreux systèmes d’armes et de munitions, réduit la dépendance étrangère des forces armées turques d’une part, et d’autre part, contribue de manière significative à l’économie et à la politique étrangère turques. A partir de 2053, l’industrie de la défense turque vise une indépendance à 100%, avec une capacité d’exportation de 50 milliards de dollars.

Les exportations sont les indicateurs du développement de l’industrie en Turquie. Pour soutenir ses avancées techniques et commerciales, les exportations aérospatiales et de défense de la Turquie ont connu une croissance ferme et régulière ces dernières années, selon les chiffres des prises de commandes fournis par l’Union des entreprises exportatrices de défense et d’aérospatiale (Savunma Sanayi İhracatçıları, SSI).

De plus, les véhicules maritimes MILGEM et les hélicoptères ATAK développés avec des moyens nationaux ont fait l’objet des ventes les plus importantes de l’histoire de la défense turque. Les drones armés et non armés sont également un signe du succès de la Turquie dans le domaine des avions.

La Turquie a dépensé 1,45 milliards de dollars en 2018 pour la recherche et le développement de la défense, ainsi que l’emploi dans l’industrie de la défense, qui a augmenté à plus de 67000. La politique scientifique soutient la mise à niveau des chercheurs et des ingénieurs turcs afin que les entreprises de défense turques soient mieux à même d’assimiler les technologies qui leur sont transférées grâce à des compensations et, à long terme, de produire leurs technologies, idéalement pour concurrencer les entreprises étrangères sur le marché international.

L’industrie aérospatiale et de défense de la Turquie produit environ 60 % de ses propres besoins de défense, tandis que 40 % proviennent de sources internationales. Le gouvernement vise à améliorer la part de la production locale au cours des cinq prochaines années, notamment en soutenant d’autres entreprises du secteur, afin qu’elles puissent devenir l’une des 100 premières entreprises mondiales comme Aselsan et TAI.

L’accent stratégique est en partie mis sur l’aérospatiale, les systèmes de commande et de contrôle et les simulateurs. Plusieurs projets passionnants sont également en cours de développement, notamment les projets d’hélicoptères et d’avions de chasse qui s’étendront sur les 10 à 15 prochaines années. L’efficacité énergétique et la production seront également des priorités, en particulier pour répondre aux besoins des forces armées turques. L’industrie est en pleine croissance, et la fondation prévoit de faire passer les niveaux d’exportation actuels d’environ 1 milliard de dollars à 5 milliards de dollars d’ici 2023.

Grâce aux grappes de l’industrie, les entreprises travaillent main dans la main pour fixer le processus de développement par tous les moyens. Des groupes axés sur la défense et des zones d’investissement spéciales soutiennent les efforts de la Turquie pour renforcer ses capacités militaires locales à Ankara, Eskisehir, Izmir et Istanbul. Comme beaucoup d’autres économies prospères, la nation méditerranéenne s’est tournée vers le modèle des clusters pour promouvoir la croissance et la compétitivité d’industries spécifiques, notamment l’aérospatiale et la défense (A&D). Conformément à cette politique, cinq grands clusters axés sur l’A&D ont émergé comme centres d’excellence dans le pays au cours des huit dernières années. Il s’agit de : OSSA Defence & Aviation Cluster, Teknokent Defence Industry Cluster (TSSK), Eskisehir Aviation Cluster (ESAC), Aerospace Clustering Association (ACA) et SAHA Istanbul Defence and Aerospace Cluster. Les entreprises membres sont situées dans diverses zones de développement technologique (TDZ) ou technoparcs, zones industrielles organisées (OIZ) et zones de libre-échange (FTZ) dans tout le pays. La majeure partie de l’industrie A&D de la Turquie est concentrée dans la capitale, Ankara, aux côtés des décideurs et des institutions gouvernementales.

La Turquie accueille des événements importants avec une importante participation internationale tels que ; Eurasia Airshow, Istanbul Airshow, IDEF, etc. et comme l’industrie s’est développée, de grands clusters aérospatiaux sont apparus en Turquie. Chaque année, de nombreuses entreprises internationales importantes appartenant à ce secteur se réunissent dans les événements ou les foires en Turquie.

L’aviation civile en Turquie

La situation avantageuse de la Turquie en fait une plaque tournante naturelle de l’aviation, c’est pourquoi le gouvernement turc a investi de manière significative dans les infrastructures aéroportuaires pour faire de la Turquie une plaque tournante internationale. En 2018, la Turquie s’est classée au 9e rang du trafic mondial de passagers et au 5e rang du classement européen des passagers. L’industrie de l’aviation civile turque a atteint un chiffre d’affaires de 29 milliards 450 millions de dollars l’année dernière et fournit des emplois à 205 milles personnes.

Industrie de l'aviation et de la défense en Turquie

Au cours des 10 dernières années, plus de 30 millions de touristes ont visité la Turquie chaque année en moyenne. Au fil des ans, la Turquie est également devenue un lieu incontournable pour l’aviation civile. En 2018, le nombre de passagers des compagnies aériennes est passé à 210,2 millions, dont 97,2 millions de passagers internationaux, contre 34 millions en 2004. En 2019, la Turquie compte 11 compagnies aériennes, 43 compagnies de taxis aériens, 82 compagnies d’aviation générale, 31 compagnies de ballons.

Surtout au cours des dix dernières années, la Turquie est devenue un endroit idéal pour les affaires de l’aviation civile. Le nombre d’avions civils est passé de 626 à 1404 entre les années 2003 et 2018, et la taille de la flotte de toutes les compagnies aériennes en Turquie est passée à 540, y compris les avions cargo en 2016. La Turquie est déterminée à se positionner comme un centre de l’aviation civile. Après l’achèvement du nouvel aéroport d’Istanbul, la Turquie dispose désormais du plus grand aéroport au monde avec une capacité de 200 millions de passagers par an et des vols vers près de 350 destinations internationales et intérieures en 2020.

L’industrie aéronautique turque a connu une croissance exponentielle au cours des deux dernières décennies, avec davantage de fournisseurs locaux pour les acteurs mondiaux, en plus de l’augmentation du nombre d’aéroports et de passagers. Pour soutenir les exportateurs d’aviation qui fournissent des pièces et de la maintenance aux géants mondiaux de l’aviation, le ministère du Commerce a lancé un programme de développement de la chaîne d’approvisionnement et d’exportation en coopération avec le concepteur et fabricant américain Boeing.

Comme on peut le comprendre d’après toutes les informations ci-dessus, le secteur de l’aviation et de la défense sera crucial pour l’avenir de la Turquie.

ERAI Turquie a travaillé avec des acteurs importants du secteur (industrie de l’aviation et de la défense en Turquie) pour voir toutes nos références visitez notre page de références.

 

ERAI Turquie, restez informé des nouvelles de la Turquie en consultant notre blog et en nous suivant via les réseaux sociaux : Linkedin – Facebook – Twitter – Instagram

Parlons-En

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez obtenir un devis pour un ou plusieurs de nos services, veuillez remplir le formulaire ci-dessous et nous prendrons contact avec vous dans les plus brefs délais.




English