Le secteur agricole en Turquie

Le secteur agricole en Turquie

Le secteur agricole en Turquie a toujours été un secteur en développement pour le pays. Grâce aux terres fertiles et arables et au climat favorable, différents fruits et légumes poussent dans différentes régions de Turquie, et la plupart des habitants des zones rurales tirent leurs revenus de l’agriculture.

La force du secteur agricole en Turquie s’explique également par une main-d’œuvre dynamique, jeune et qualifiée, ainsi que par de fortes incitations du gouvernement. L’infrastructure industrielle et commerciale de la Turquie est très développée, et grâce à l’accès facile aux marchés régionaux, la plupart des géants mondiaux de l’agroalimentaire sont présents en Turquie et y exercent des activités importantes. Ils entretiennent également des relations étroites et des partenariats fructueux avec des entreprises turques.

La Turquie est parfaitement située au milieu de l’Asie et de l’Europe et offre des possibilités de transport vers le Moyen-Orient et les anciens pays soviétiques.

La Turquie est également un énorme marché avec une population de plus de 80 millions d’habitants, et elle est considérée comme l’un des principaux pays dans le secteur de l’agriculture. En 2018, 5,8 % du PIB était représenté par le secteur de l’alimentation et de l’agriculture qui emploie 20 % de la population active.

Chiffres clés de l’industrie agricole en Turquie (2018)

  • La Turquie est le 2e pays d’Europe et le 9e pays au monde en termes d’économie agricole.
  • La Turquie a la 2ème économie agricole la plus importante parmi les pays de l’OCDE. (Banque mondiale)
  • La Turquie est le premier exportateur de farine au monde.
  • La Turquie possède 23,2 millions d’hectares de terres agricoles et 5,1 millions d’hectares de terres arables.
  • L’exportation totale de produits agricoles est d’environ 17,7 milliards de dollars.
  • L’importation totale de produits agricoles est d’environ 12,7 milliards de dollars.
  • Le volume total des échanges agricoles est d’environ 30,5 milliards de dollars.
  • Il y a 3 076 millions d’entreprises agricoles en Turquie.
  • Trois millions de personnes travaillent dans l’industrie agricole.
  • Le PIB agricole est d’environ 43,2 milliards de dollars.

Grâce à une production abondante dans ce secteur, la Turquie est l’un des plus importants exportateurs de produits agricoles en Europe de l’Est, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

  • La Turquie est le premier producteur de noisettes, d’abricots, de figues, de raisins secs et de cerises.
  • La Turquie est l’un des cinq premiers producteurs de melon, de pastèque, de concombre, de lentille, de pistache, de coing, de cerise acide, de châtaigne, de poivre, de miel et de haricots verts.
  • La Turquie est l’un des dix premiers producteurs de pommes, de coton, de blé, d’orge, d’amandes, de tournesol et de tabac.
  • Environ 1700 types de produits agricoles sont exportés par la Turquie vers quelque 185 pays.
  • La Turquie est le premier exportateur de noisettes, de raisins secs, d’abricots, de figues et de pois chiches.

La Turquie est l’un des cinq premiers exportateurs de cerises, de citrons, de lentilles, de tabac, d’huile d’olive et de châtaignes.

La Turquie est l’un des dix premiers exportateurs de poivrons, d’olives, de pistaches, d’oranges, de tomates, de concombres, de pêches et de raisins.

L’agriculture numérique en Turquie

Selon l'”étude de marché de l’agriculture intelligente” menée par la société Huawei en 2017, la valeur du marché mondial de l’agriculture intelligente, qui était de 13,7 milliards de dollars en 2015, devrait passer à 26,8 milliards de dollars en 2020. Cela signifie que le marché est évalué deux fois en 5 ans. Les principales marques de technologie agricole de précision investissent et opèrent en Turquie.

L’Association européenne du machinisme agricole (CEMA), a déclaré dans un rapport qu’il y a 4 500 producteurs avec un chiffre d’affaires annuel de 26 milliards d’euros en Europe, produisant 450 machines agricoles différentes et que 135 000 personnes sont employées dans ce secteur. Selon le même rapport, 70 à 80 % des nouveaux équipements agricoles vendus en Europe comprennent la composante de technologie agricole de précision. Un autre point souligné dans ce rapport est que les pratiques agricoles intelligentes seront le facteur qui affectera le plus le secteur agricole jusqu’en 2030 et joueront un rôle moteur pour assurer la durabilité de l’agriculture européenne.

La Turquie est le plus grand pays agricole d’Europe, est d’une grande importance pour l’économie du pays, faisant des millions d’agriculteurs utilisant des technologies de production plus efficaces. Les agriculteurs turcs utilisent également de plus en plus la technologie. Les appareils utilisés dans tous les domaines de l’agriculture et de l’élevage deviennent intelligents. Les systèmes d’automatisation et les mesures sont gérés par des appareils mobiles dans toutes les activités. Des données qualifiées sont collectées dans un seul centre. Les méthodes de production incorrectes sont modifiées. Le sol est maintenu sous contrôle 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Les serres en Turquie

La superficie totale de la Turquie en serre est de 772 000 décares, et avec cette superficie, la Turquie est le 4e pays au monde et le 2e en Europe. 94 % de cette surface est utilisée pour la production de légumes, 5 % pour les fruits et 1 % pour les plantes ornementales.

En termes de ressources géothermiques, la Turquie occupe à nouveau une place importante dans le monde. Elle occupe la 7e place au niveau mondial et le pays est à la 1e place en Europe.

Dans le secteur des serres, il existe une infrastructure efficace et, grâce à la technologie, la production augmente. Le gouvernement soutient également le secteur par des incitations avantageuses.

L’agriculture biologique

La Turquie offre des possibilités étonnantes pour l’agriculture biologique grâce à son sol approprié et à ses infrastructures techniques. Le gouvernement turc soutient l’agriculture biologique par des mesures d’incitation, et une législation sur l’agriculture biologique est en cours d’élaboration dans la foulée de celle de l’UE.

Les principaux pays exportateurs sont l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la France, la Belgique et le Royaume-Uni. Les produits les plus exportés sont le blé, les figues, les fruits, les noisettes, les abricots, les lentilles, les raisins et les pois chiches. En 2018, la production s’élève à 2 371 612 millions de tonnes de produits.

Le secteur agricole en Turquie après le Covid-19

Chaque secteur a été touché différemment par l’épidémie de Covid-19. Certains secteurs ont été gravement touchés, mais des industries comme l’agriculture, l’alimentation, l’énergie, les transports, etc. ont connu des changements positifs à l’échelle mondiale. La Turquie est le 7ème producteur agricole mondial et en 2018, elle a exporté vers plus de 190 pays une variété de 1800 produits qui ont généré 17,7 milliards de dollars de revenus.

Selon les experts du secteur, l’effet de la technologie dans la production agricole augmente déjà de jour en jour, mais après l’épidémie de coronavirus, ce processus va sans aucun doute s’accélérer encore davantage. La puissance des robots sera préférable à la puissance humaine. L’agroécologie peut également accroître l’efficacité de l’agriculture urbaine, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire et à la nutrition locales, en particulier dans les communautés mal desservies. Au moment de la crise, alors que de plus en plus de personnes réalisent que l’accès aux aliments produits localement est stratégique, la production alimentaire urbaine va se développer. L’agroécologie peut accroître l’efficacité de l’agriculture urbaine, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire et à la nutrition au niveau local, en particulier dans les communautés mal desservies. Au moment de la crise, alors que de plus en plus de personnes réalisent que l’accès aux aliments produits localement est stratégique, la production alimentaire urbaine va se développer.

Présence internationale en Turquie dans le secteur de l’agriculture

Depuis de longues années, de grandes entreprises agroalimentaires sont présentes sur le marché turc et fabriquent en Turquie. Les entreprises suivantes ont toutes des bureaux en Turquie, et certaines d’entre elles ont également leurs installations de production tesl que :

  • Nestlé : présente sur le marché turc depuis 110 ans avec deux usines de fabrication et emploie directement environ 3 800 personnes.
  • Ferrero : présente sur le marché turc depuis 2013 avec 7 usines de fabrication et exportant vers plus de 100 pays depuis la Turquie.
  • Coca Cola : détient une part de marché de 65% dans les boissons gazeuses et produit 25 marques en Turquie avec plus de 2.500 employés dans 10 usines de production.
  • Cargill : présent en Turquie depuis environ 60 ans avec plus de 600 employés dans 3 usines de production.
  • Unilever : présent en Turquie depuis plus de 100 ans avec 8 usines de production employant plus de 5 000 salariés et exportant vers 34 pays à partir de la Turquie.
  • Mondelez : présent en Turquie depuis 1993, emploie environ 1 200 personnes dans une usine de production de 85 000 m2.

ERAI Turquie, restez informé des nouvelles de la Turquie en consultant notre blog et en nous suivant via les réseaux sociaux : Linkedin – Facebook – Twitter – Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parlons-En

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez obtenir un devis pour un ou plusieurs de nos services, veuillez remplir le formulaire ci-dessous et nous prendrons contact avec vous dans les plus brefs délais.




    EnglishTurkey