Impact du coronavirus sur le commerce mondial

By Business en Turquie

Impact du coronavirus sur le commerce mondial. La propagation du coronavirus ne menace pas seulement la santé des personnes, mais elle est également devenue un risque pour les économies mondiales. Selon les économistes, en raison du virus, les voisins asiatiques de la Chine et les exportateurs de matières premières seront également confrontés à des difficultés.

Qu’est-ce que le coronavirus, et quelle est la situation actuelle ?

“Le coronavirus est un virus qui provoque des maladies chez les oiseaux et les mammifères. Il provoque des infections des voies respiratoires, qui ne sont généralement pas graves mais qui présentent un risque de décès, des diarrhées chez les vaches et les porcs, et des maladies des voies respiratoires supérieures chez les poulets”, comme il est défini sur Wikipédia. Toutefois, l’actuelle épidémie de virus Corona va plus loin, selon les scientifiques, ce virus a des effets néfastes importants sur la vie humaine et la vie professionnelle dans le monde entier, mais surtout en Chine pour le moment.

Les scientifiques chinois travaillent actuellement au développement du vaccin contre ce virus, qui se propage inévitablement à grande vitesse. Des scientifiques des gouvernements chinois, américain et australien, ainsi que ceux qui travaillent chez Johnson & Johnson, Moderna Therapeutics et Inovio Pharmaceuticals, sont tous engagés. Au 30 Janvier 2020, 170 citoyens chinois ont perdu la vie à cause du “nouveau coronavirus”, et environ 7 711 personnes sont confirmées comme étant infectées.

Tous les pays du monde sont en état d’alerte et ont été avertis par l’Organisation mondiale de la santé de prendre des mesures contre ce virus semblable au SRAS. Il a été confirmé qu’il était détecté dans près de 20 pays à l’heure actuelle, et l’OMS a déclaré une urgence sanitaire mondiale.

Impact du virus coronavirus sur le commerce mondial

L’impact économique de la propagation des coronavirus

Les actions et les devises asiatiques ont chuté le 30 janvier alors que le nombre de personnes décédées augmentait et que de nouveaux cas ont été signalés dans le monde entier. Les effets du virus affectent déjà gravement l’économie chinoise, la deuxième au monde, car les entreprises réduisent leurs voyages d’affaires et les touristes annulent leurs voyages pendant la période traditionnelle des vacances du Nouvel An Lunaire.

Un économiste du gouvernement a déclaré que la crise pourrait réduire la croissance de la Chine au premier trimestre de 1,5 à 2 %, voire moins, car la crise touche des secteurs allant de l’exploitation minière aux produits de luxe.

Il est également indiqué que l’épidémie entraînera une baisse des revenus du tourisme chinois dans d’autres parties de l’Asie, notamment à Hong Kong et en Thaïlande.

La Turquie est l’un des principaux partenaires commerciaux de la Chine. En 2019, la Turquie a réalisé 19,1 milliards de dollars d’importations avec la Chine, tandis que les exportations se sont élevées à 2,6 milliards de dollars. Depuis 2002, le montant des investissements étrangers directs de la Chine en Turquie a atteint 1 milliard 38 millions de dollars. Le nombre de touristes chinois venus en Turquie l’année dernière s’est élevé à 450 000. On s’attend à ce que le tourisme soit affecté négativement dans un premier temps en raison du coronavirus.

Par conséquent, le tourisme dans le monde entier, y compris en Turquie, subira une grande perte puisque le gouvernement chinois a interdit les voyages à forfait en dehors de la Chine pendant un mois, ce délai peut être prolongé ultérieurement.

Comme l’a déclaré l’économiste Eswar Prasad, ancien chef de l’unité Chine du Fonds monétaire international, “une propagation plus large de cette maladie est susceptible de perturber les voyages, le commerce et les chaînes d’approvisionnement dans toute l’Asie, avec des répercussions sur l’économie mondiale, puisque l’Asie est désormais un moteur essentiel de la croissance mondiale”.

D’autre part, un affaiblissement de l’économie chinoise affecterait la demande de pétrole car le pays est le premier importateur mondial de pétrole brut – avec un record de 10,12 millions de barils par jour en 2019 – et le deuxième consommateur mondial de pétrole, selon les données de l’Administration générale des douanes.

Événements importants annulés en raison de la propagation du coronavirus

Le salon de la pierre naturelle et des technologies de Xiamen, l’un des plus grands salons mondials de la pierre naturelle qui devait se tenir en Chine du 16 au 19 mars, et le championnat du monde d’athlétisme en salle, qui doit se tenir à Nanjing, en Chine, du 13 au 15 mars, ont été retardés en raison de l’épidémie de coronavirus.

Réactions des grandes marques

HONDA

Honda Motor a arrêté sa production jusqu’au 9 février pour soutenir les efforts visant à prévenir une épidémie de coronavirus dans deux usines de motos en Chine. Aucune explication n’a été donnée quant à la date de reprise de la production dans les trois usines automobiles de Honda Motor à Wuhan. Les installations devaient être à nouveau opérationnelles le 3 février, après les vacances du Nouvel An chinois.

TOYOTA

Le géant automobile japonais a annoncé qu’il avait arrêté sa production à Tianjin et Guangdong en Chine jusqu’au 9 février. Outre Honda et Toyota, le groupe PSA, propriétaire de General Motors, Nissan, Renault et Peugeot, a également arrêté sa production en Chine à cause du coronavirus.

GOOGLE

Google ferme temporairement tous ses bureaux en Chine, qui sont situés en Chine, à Hong Kong et à Taïwan, selon le site web technologique The Verge.

FACEBOOK

Avec d’autres entreprises américaines, Facebook a également limité les voyages en Chine pour assurer la sécurité de ses employés. Comme l’a indiqué Business Insider, l’entreprise a déclaré qu’elle n’autoriserait pas le personnel à se rendre en Chine sauf si cela s’avérait nécessaire, qu’elle exigerait un permis spécial pour le personnel devant se rendre en Chine et qu’elle serait très sensible à cette question.

IKEA

Ikea a annoncé qu’elle avait temporairement fermé tous ses magasins en Chine en raison de l’épidémie de coronavirus. Ils ont 30 magasins dans toute la Chine, dont la moitié a fermé, tandis que les autres ont raccourci leurs heures d’ouverture.

STARBUCKS

Kevin Johnson, PDG de Starbucks, a déclaré à CNBC qu’ils ont fermé plus de la moitié de leurs magasins en Chine et n’hésiteraient pas à en fermer d’autres si nécessaire. Les autres magasins Starbucks exigeaient que les gens fassent prendre leur température et portent des masques.

Vols internationaux et liaisons de transport

Turkish Airlines, British Airways, American Airlines, Air Canada, Iberia, Air France, KLM, Lufthansa, Delta Airlines, El Al Israel Airlines, Seoul Air de Corée du Sud et Lion Air Group d’Indonésie ont annulé, suspendu ou réduit leurs vols à destination et en provenance de la Chine en raison du coronavirus. D’autres compagnies aériennes ont également commencé à annuler ou à suspendre leurs vols à destination et en provenance de la Chine, car le nombre de décès et de cas infectés augmente.

Le gouvernement du Kazakhstan a déclaré qu’il avait cessé de délivrer des visas aux citoyens chinois et qu’il couperait toutes les liaisons de transport principales avec la Chine. Les services de trains de passagers, les voyages transfrontaliers en bus sont suspendus ainsi que les vols réguliers entre les deux pays.

Le gouvernement russe a également annoncé qu’il limitera le nombre de trains de passagers à partir du 31 Janvier 2020 et ne sera actif qu’entre Moscou et Pékin.

Avis d’ERAI Turquie

Au vu de toutes ces informations, la propagation du coronavirus peut avoir des conséquences inévitables sur l’économie mondiale, et ses conséquences peuvent être négatives ou positives pour certains pays, en fonction de leur situation. En fonction de la progression de la propagation du coronavirus, l’économie mondiale pourrait connaître de grands changements.

Bien que les effets négatifs aient été mentionnés dans cet article, il convient de noter que pour certains pays qui sont concurrents de la Chine en matière d’installations de production, tels que les pays asiatiques, les pays du Moyen-Orient et la Turquie, etc. Dans le cas d’une quarantaine nationale en Chine, toutes les installations de production et les usines seraient fermées et la fabrication cesserait. À ce moment-là, les marques internationales chercheraient d’autres solutions pour poursuivre leur production. Il est évident que, parmi tous les autres pays, la Turquie présente un avantage exceptionnel notamment par rapport à sa situation géographique.

Non seulement la position géopolitique de la Turquie fait avancer le pays, mais aussi les installations de production de haute qualité et de grande capacité, les similitudes culturelles entre les pays européens sont autant d’avantages par rapport aux pays d’Asie et du Moyen-Orient. Par conséquent, la Turquie peut être le nouveau centre de production pour d’importantes marques internationales qui souhaitent bénéficier de la facilité de transport, de l’accessibilité des fabricants, d’une main-d’œuvre bon marché et d’une union douanière avec les pays européens.

Vous avez un projet, parlons-en ! Contact : [email protected]

ERAI Turquie, restez informé des nouvelles de la Turquie en consultant notre blog et en nous suivant via les réseaux sociaux : Linkedin – Facebook – Twitter – Instagram

Salons Turquie Février 2020

By Infos Turquie

Salons Turquie Février 2020. La Turquie accueille de nombreux salons nationaux et internationaux, importants pour diverses industries. Dans cet article, nous souhaitons vous partager les plus importants salons organisés en Turquie pour le mois de Février 2020.

Salons Turquie Février 2020

  1. AgroExpo 2020 – 15ème salon international de l’agriculture et de l’élevage

Salons Turquie Février 202006 – 09 février 2020 / Parc des expositions international de Gaziemir

AGROEXPO se prépare à réunir l’ensemble des acteurs de l’agriculture de Turquie et dans le monde pour la 15ème fois, du 6 au 9 février 2020. AGROEXPO se tiendra dans le plus grand parc des expositions de Turquie, nommé “Fuar İzmir”, avec 110 000 m² de surface fermée.

 

  1. Istanbul Stationery & Office Fair – 4ème Salon international des écoles, de la papeterie, du papier, des fournitures de bureau et des jouets

Salons Turquie Février 202019 – 23 février 2020 / Tüyap Istanbul

Le salon de la papeterie d’Istanbul, qui réunit les marchés mondiaux sous un même toit, se prépare à réunir à nouveau le leader du secteur.

 

  1. Horeca – 5ème Salon des technologies d’hébergement des équipements hôteliers et de divertissement International de la mer Égée

19 – 22 février 2020 / Centre d’exposition Fuar Izmir

Le salon HORECA se tiendra à Izmir du 19 au 22 février pour la cinquième fois afin de réunir les leaders du secteur.

 

 

  1. Motobike Istanbul – Exposition internationale de motos, vélos et accessoires

20 – 23 février 2020 / IFM Yeşilköy – Istanbul

Motobike Istanbul, qui se tiendra pour la 12ème fois cette année, se prépare à réunir les plus passionnés de moto et de vélo au Centre d’exposition d’Istanbul du 20 au 23 février 2020.

 

  1. Salon nautique Eurasia – 15ème édition de l’International Boat Marine

Salons Turquie Février 2020Exposition d’équipements et d’accessoires / 2 février – 1er mars / CNR Expo – Istanbul

L’un des deux plus grands salons de bateaux et de yachts au monde, le 15ème Salon international des équipements et accessoires marins pour bateaux – CNR Eurasia Boat Show s’apprête à rassembler des milliers d’amoureux de la mer au CNR Expo Istanbul Expo Center…

 

  1. Fastener Fair Turkey – 5e salon international des techniques de fixation et d’assemblage

Salons Turquie Février 202020 – 23 février 2020 – Tüyap Istanbul / Fastener Fair

Le salon regroupe les professionnels de la fixation du monde entier. Du 27 au 29 février 2020, du jeudi au samedi, la 5ème édition du Salon international des techniques de fixation et d’assemblage se tiendra en Turquie, au Centre d’exposition de Tüyap.

Vous souhaitez visiter ou participer à un ou plusieurs de ces salons ? Nous pouvons vous accompagner sur place. Contactez-nous pour plus d’informations :

Site web : http://www.eraiturkey.com | Courriel : [email protected]

 

Cliquez pour télécharger le format pdf les Salons Turquie Février 2020 (à lire en anglais) :

Salons Turquie Février 2020

Source : FuarTakip

ERAI Turquie, restez informé des nouvelles de la Turquie en consultant notre blog et en nous suivant via les réseaux sociaux : Linkedin – Facebook – Twitter – Instagram

Plus de 84 000 nouvelles entreprises créées en Turquie en 2019

By Infos Turquie

Plus de 84 000 nouvelles entreprises créées en Turquie en 2019. En 2019, 84 102 nouvelles entreprises ont été créées en Turquie. Plus de 86 % des entreprises nouvellement créées étaient des sociétés par actions, tandis que 13,6 % étaient des sociétés par actions.

Plus de 84 000 nouvelles entreprises créées en Turquie en 2019Les trois principaux domaines d’activité des nouvelles entreprises étaient le commerce de gros et de détail, la fabrication et la construction.

En 2019, 12 634 nouvelles entreprises ont été créées avec des partenaires étrangers. La plupart d’entre elles, environ 35 794, ont ouvert à Istanbul, suivie par la capitale Ankara avec 8 673 et la ville méditerranéenne Antalya avec 3 778.

En outre, au cours de l’année, 1 161 nouvelles coopératives ont été créées.

Dans le même temps, le nombre d’entreprises nouvellement créées a augmenté de 23,49 % par rapport à l’année précédente en décembre, pour atteindre 7 849 entreprises sur une base annuelle.

Dans le cadre de la nouvelle stratégie de la Turquie, elle fournira diverses incitations et un soutien au monde des affaires ainsi qu’aux cadres professionnels pour soutenir les entreprises de nouvelles technologies. Le ministre de l’industrie et de la technologie, Mustafa Varank, a annoncé la stratégie industrielle et technologique de la Turquie pour 2023, une feuille de route qui aidera le pays à devenir compétitif dans les technologies critiques et à devenir un acteur important dans la ligue mondiale.

La stratégie décrit les étapes qui permettront d’accroître la compétitivité de la Turquie, de renforcer son indépendance économique et technologique, et d’améliorer la production à valeur ajoutée dans l’industrie. Elle couvre également les politiques visant à encourager et à soutenir le développement de l’écosystème entrepreneurial de haute technologie.

Grâce à l’encouragement des hommes d’affaires et des cadres professionnels à soutenir les entreprises de nouvelles technologies, le nombre d’investisseurs providentiels sera plus important et le recours au financement de masse sera accru.

Des dispositions seront prises pour garantir que les investisseurs providentiels ne se limitent pas au financement, et ils transféreront également leur expérience et fourniront des conseils pratiques aux entrepreneurs. Grâce à leur soutien et à leur expérience, le nombre de nouvelles entreprises créées en Turquie augmentera en 2020.

Vous avez un projet de création d’entreprise ? Découvrez un autre article de notre blog qui va susciter votre attention : 8 étapes pour créer une entreprise en Turquie.

Source : Hurriyet Daily News

ERAI Turquie, restez informé des nouvelles de la Turquie en consultant notre blog et en nous suivant via les réseaux sociaux : Linkedin – Facebook – Twitter – Instagram

KOSGEB soutient les entrepreneuses turques

By Infos Turquie

KOSGEB soutient les entrepreneuses turques. L’administration pour le développement et le soutien des petites et moyennes entreprises (KOSGEB) a fourni un total de 1 milliard 5 millions 363 mille 551 TL entre les années 2015 et 2019 à 55 046 entreprises détenues par des entrepreneuses turques.

KOSGEB soutient les entrepreneuses turques

Selon les informations recueillies à partir des données de la KOSGEB pour l’année 2020, l’institution a intensifié ses efforts pour augmenter la participation des femmes dans la population active. Le soutien apporté à l’entrepreneuriat féminin a considérablement augmenté.

Le président de la KOSGEB, le professeur Uzkurt, a déclaré qu’en 2018, l’institution avait fourni près de 220 millions de livres turques de soutien à l’entrepreneuriat féminin. 11 000 femmes ont donc eu l’opportunité de créer leur propre entreprise.

Il a déclaré que de nombreuses entrepreneuses ont développé leur entreprise en peu de temps avec le soutien de la KOSGEB, et certaines d’entre elles ont même commencé à importer à l’étranger. À ce stade, le président de KOSGEB a souligné l’importance de leur soutien aux entrepreneuses, car ces dernières ont d’innombrables réussites à leur actif.

Le montant total du soutien aux entrepreneuses, qui a atteint 57 933,100 TL en 2015, a été multiplié par 5 en 5 ans et a atteint 298 285,791 TL à la fin de 2019.

Le nombre d’entreprises détenues par des entrepreneuses bénéficiant d’une aide a également été multiplié par 3 en 5 ans. Alors que ce nombre était de 5 681 en 2015, il est passé à 14 978 en 2019.

Dans le cadre des programmes de soutien KOSGEB, un total de 1 363 000,551 TL a été accordé au total à 55 046 entreprises détenues par des entrepreneuses au cours de la période de 2015 et 2019, et selon les prévisions ce montant sera beaucoup plus important en 2020.

Si vous souhaitez lire d’autres nouvelles sur la Turquie, vous pouvez visiter notre page de blog.

Source : Borsa Gundem

ERAI Turquie, restez informé des nouvelles de la Turquie en consultant notre blog et en nous suivant via les réseaux sociaux : Linkedin – Facebook – Twitter – Instagram

Turquie, Hub sécurisé pour les investisseurs

By Infos Turquie

Turquie, Hub sécurisé pour les investisseurs.

Le directeur régional du groupe de la Banque islamique de développement (BID) en Turquie, Salah Jelassi, a commenté les nouvelles stratégies de la BID et la position actuelle de la Turquie. “Dans un climat où les possibilités d’investissement sont limitées dans le monde entier, la Turquie continue d’être un Hub sécurisé pour les investisseurs”, a déclaré Sallah Jelassi, directeur régional du groupe de la Banque islamique de développement (BID) en Turquie.

Turquie, Hub sécurisé pour les investisseursM. Jelassi a accordé une interview à l’agence Anadolu, où il a commenté les questions économiques mondiales, les nouvelles stratégies de la BID, ainsi que la position actuelle et les attentes futures de la Turquie.

“Il est difficile de trouver un pays avec une position stratégique comme celle de la Turquie”, a-t-il déclaré, ajoutant que la Turquie possède un très fort potentiel pour atteindre ses objectifs de croissance et de développement.

Il a poursuivi en évoquant les problèmes économiques mondiaux et a souligné que “les questions politiques ont créé une crise mondiale”. M. Jelassi a déclaré que ce sont principalement les pays en développement qui sont touchés par cette crise.

Il a déclaré que la Turquie, par rapport à d’autres économies en développement, a un potentiel plus important.

“Nous avons terminé 2019 avec de bonnes nouvelles, et j’espère que cette tendance positive se poursuivra en 2020 et au-delà. Dans un climat où les possibilités d’investissement sont limitées dans le monde entier, la Turquie continue d’être un port sûr pour les investisseurs”, a-t-il ajouté.

M. Jelassi a poursuivi en évoquant les activités de la Turquie sur le continent africain.

“La Turquie, qui a élaboré un plan d’action pour l’Afrique, est sur la bonne voie. De nombreux pays membres du groupe de la BID sont reconnaissants à la Turquie. Nous pensons que l’expérience des hommes d’affaires turcs aidera à réaliser le potentiel de ces pays”, a-t-il conclu.

Comme l’a déclaré M. Jelassi, la Turquie continue d’être un Hub sécurisé pour les investisseurs

également en 2020.

Si vous souhaitez lire d’autres nouvelles sur la Turquie, vous pouvez visiter notre page de blog.

Source : TRT

ERAI Turquie, restez informé des nouvelles de la Turquie en consultant notre blog et en nous suivant via les réseaux sociaux : Linkedin – Facebook – Twitter – Instagram

English